Catégories

Les nouveautés de Hyper-V 3.0

Dans le cadre du développement de Windows Server 2012 Beta, Microsoft a fait de grandes avancées en modernisant les fonctionnalités d’Hyper-V et en offrant aux entreprises une infrastructure mutualisée plus dynamique.

Windows Server 2012 Beta Hyper-v introduit de nombreuses nouveautés. Voici une liste synthétique :

  • Switch virtuel extensible : Le switch virtuel extensible d’Hyper-V introduit de nouvelles fonctionnalités pour isoler les clients, mettre en forme des flux réseau, se protéger contre les machines virtuelles malveillantes et faciliter la résolution des problèmes. Le commutateur extensible permet aux tiers de développer des modules complémentaires pour émuler l’ensemble des fonctionnalités des commutateurs matériels et prendre en charge des solutions et environnements virtuels plus complexes.
  • Sécurité et isolation des clients : Hyper-V fournit aux entreprises la plateforme requise pour créer des clouds privés et migrer vers un environnement IaaS (Infrastructure as a Service). Il aide aussi les hébergeurs à bâtir des clouds publics et à proposer des solutions IaaS à leurs clients. Le switch virtuel extensible d’Hyper-V permet aux entreprises d’isoler les différents clients et d’assurer la sécurité. Il aide également les administrateurs à accueillir davantage de clients sur la même infrastructure.
  • Qualité de service : Les entreprises qui font converger tout leur trafic réseau vers un seul adaptateur réseau voient leurs dépenses d’investissement et d’exploitation baisser. Les nouvelles fonctionnalités de QoS permettent de répondre aux exigences de qualité dans la plupart des cas où la convergence a lieu.
  • Importation de plusieurs ordinateurs virtuels : Les administrateurs font très facilement migrer les systèmes virtuels d’un ordinateur hôte à un autre.
  • Hyper-V Replica : Avec l’outil Hyper-V Replica, les administrateurs peuvent répliquer leurs systèmes virtuels Hyper-V d’un ordinateur hôte Hyper-V du site principal vers un autre ordinateur hôte Hyper-V du site de réplica. Cette fonctionnalité abaisse le coût total de possession d’une organisation en fournissant une solution qui, peu importe le stockage et le scénario, assure des réplications efficaces, régulières et asynchrones via des réseaux IP entre différents sous systèmes de stockage et entre sites.

  • Fiber Channel virtuel pour Hyper-V : Hyper-V s’est doté d’une nouvelle fonctionnalité pour connecter directement les systèmes virtuels à un stockage Fiber Channel afin d’accroître la capacité de stockage et faire face à la croissance. Avec cette fonctionnalité, sont également prévus des adaptateurs de bus hôte (HBA) Fiber Channel dans le système d’exploitation invité exécutant l’ordinateur virtuel.
  • Prise en charge des disques à secteurs de 4 Ko : Hyper-V anticipe ces innovations en prenant en charge des disques à secteurs de 4 096 octets (soit 4 Ko) pour que les équipes informatiques puissent suivre et profiter des technologies émergentes associées aux unités de stockage. Hyper-V améliore également la performance des disques durs grâce à un mécanisme d’émulation des secteurs à 512 octets (disques 512e) et assure l’hébergement de disques durs virtuels sur des disques à 4 Ko natifs.
  • Hyper-V sur SMB : Dans Windows Server 2012 Beta, Hyper-V se dote d’une nouvelle option de stockage avec la prise en charge du stockage de fichiers à distance via SMB (Server Message Block 2.2). Par rapport aux options de stockage de Windows Server 2008 R2, cette fonctionnalité accroît la flexibilité, facilite la mise en place du stockage et réduit les coûts système.
  • Nouveau format de disque virtuel VHDX : Le format VHDX offre une capacité de stockage de 64 To beaucoup plus grande que l’ancien format VHD. Il protège également les données de toute corruption en cas de panne de courant, et optimise les alignements structurels des disques dynamiques et différentiels pour éviter toute chute de performance sur les nouveaux disques physiques à grand secteur.
  • Déplacement du stockage des ordinateurs virtuels sans aucun arrêt : Hyper-V permet de déplacer le stockage des ordinateurs virtuels pendant leur exécution et sans aucune interruption. Les administrateurs peuvent aussi ajouter du stockage physique, sous la forme d’un système autonome ou d’un cluster Hyper-V alors que l’ordinateur virtuel est toujours en cours d’exécution.

Voici les principales caractériques à retenir sur Windows Server 2012 Hyper-V :

  • Hyperviseur
    • CPU : 256 cœurs et exploitation architecture NUMA
    • Réseau : switch virtuel extensible, accords Cisco Nexus 1000v
    • Mémoire : 2 TB et Second Level Paging
    • Hardware : Single Root I/O Virtualization (SR-IOV)
  • Machines virtuelles
    • Windows, Linux (RedHat, Suse, CentOS)
    • 32 vCPU, 1TB RAM
    • Virtualisation matériel étendue: Fiber-Channel, GPU
  • Fonctionnalités
    • Live Storage Migration
    • Stockage SMB 2.2
    • Opérations LiveMigration concurrentes
    • Réplication des VMs mode asynchrone Hyper-V Replica
    • Gestion allocation bande passante réseau
    • NIC Teaming
    • Cluster 64 hôtes et 4000 VMs
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire