[UPDATE] Dimensionner ses serveurs pour le stockage


Performance, Stockage / samedi, avril 20th, 2013
Si vous désirez monter une infrastructure de type SAN, il est important d’avoir à l’esprit quelques données importantes à propos des architectures physiques des serveurs et des différents composants.
Si vous devez traiter un nombre important d’IOPS, préférez des serveurs dotés de bus quie leur seront propres plutôt que des serveur de types blades dont le fond de panier n’a pas le design pour soutenir des IOPS élevées.
Au niveau des HBA (FC, iSCSI), il existe des cartes simples ports/double ports/quatre ports. Les écarts de performances sont assez faibles pour en faire un critère de choix. Cependant, préférez, afin de ne pas avoir de SPOF (point de défaillance unique) plusieurs cartes deux ports, par exemple, plutôt qu’une carte quatre ports. Car si jamais celle-ci jamais à faillir, c’est 4 ports qui ne seront plus accessibles au lieu de deux ports, et l’implémentation de Multipathing permettra un maintien des accès.
Maintenant, pour correctement dimmensionner l’architecture, il convient de connaitre le type d’accès qui sera effectué. Cela se mesure en IOPS et/ou en MB/s, le premier désigne le nombre d’opérations par secondes (SQL, Exchange, …) et le second représente le volume de données transportées (vidéo, …)

Si vous désirez monter une infrastructure de type SAN, il est important d’avoir à l’esprit quelques données importantes à propos des architectures physiques des serveurs et des différents composants.Si vous devez traiter un nombre important d’IOPS, préférez des serveurs dotés de bus quie leur seront propres plutôt que des serveur de types blades dont le fond de panier n’a pas le design pour soutenir des IOPS élevées.Au niveau des HBA (FC, iSCSI), il existe des cartes simples ports/double ports/quatre ports. Les écarts de performances sont assez faibles pour en faire un critère de choix.

Cependant, préférez, afin de ne pas avoir de SPOF (point de défaillance unique) plusieurs cartes deux ports, par exemple, plutôt qu’une carte quatre ports. Car si jamais celle-ci jamais à faillir, c’est 4 ports qui ne seront plus accessibles au lieu de deux ports, et l’implémentation de Multipathing permettra un maintien des accès.Maintenant, pour correctement dimmensionner l’architecture, il convient de connaitre le type d’accès qui sera effectué. Cela se mesure en IOPS et/ou en MB/s, le premier désigne le nombre d’opérations par secondes (SQL, Exchange, …) et le second représente le volume de données transportées (vidéo, …)

Le tableau ci-dessous montre le IOPS et Débit maximum supportés par type d’interface.


IO/s supportés

MB/s half-duplex

MB/s full duplex

Type de média

Théorique

Pratique

Théorique

Pratique

Théorique

Pratique

1 Gb/s Ethernet

12000

8000

/

/

125

80

10 Gb/s Ethernet

120000

80000

/

/

1250

800

2 Gb/s FC

100000

65000

200

180

400

360

4 Gb/s FC

150000

100000

400

360

800

720

8 Gb/s FC

200000

130000

800

720

1600

1440

Les débits de l’Infiniband:

Infiniband Débit
32Gb InfiniBand (QDR) ~3.8 GB/sec
56Gb InfiniBand (FDR) ~6.5 GB/sec

Les débits des HBA:

HBA Débit
3Gb SAS x4 ~1.1 GB/sec
6Gb SAS x4 ~2.2 GB/sec
4Gb FC ~0.4 GB/sec
8Gb FC ~0.8 GB/sec
16Gb FC ~1.5 GB/sec

Les débits des slots:

Type de slot
Débit
PCIe Gen2 x4 ~1.7 GB/sec
PCIe Gen2 x8 ~3.4 GB/sec
PCIe Gen2 x16 ~6.8 GB/sec
PCIe Gen3 x4 ~3.3 GB/sec
PCIe Gen3 x8 ~6.7 GB/sec
PCIe Gen3 x16 ~13.5 GB/sec

Les débits QPI:

Intel QPI Débit
4.8 GT/s ~9.8 GB/sec
5.86 GT/s ~12.0 GB/sec
6.4 GT/s ~13.0 GB/sec
7.2 GT/s ~14.7 GB/sec
8.0 GT/s ~16.4 GB/sec

Les débits mémoire:

Mémoire Débit
DDR2-400 (PC2-3200) ~3.4 GB/sec
DDR2-667 (PC2-5300) ~5.7 GB/sec
DDR2-1066 (PC2-8500) ~9.1 GB/sec
DDR3-800 (PC3-6400) ~6.8 GB/sec
DDR3-1333 (PC3-10600) ~11.4 GB/sec
DDR3-1600 (PC3-12800) ~13.7 GB/sec
DDR3-2133 (PC3-17000) ~18.3 GB/sec

Les IOPS par interface:

IOPS théoriques IOPS « pratique » Technologie
150.000 100.000 4 Gb FC
200.000 130.000 8 Gb FC
12.000 1 Gb iSCSI
80.000 10 Gb iSCSI

Concernant le protocole iSCSI, qui génère de la charge CPU dû à l’encapsulation des commandes SCSI dans le protocole IP (appelé Overhead), il convient de dédier un coeur pour 2 ports iSCSI, et un coeur pour 3 ports FC. Les processeurs et les bus actuels disposent de bande passante élevées, donc concernant le choix des processeurs, préférez deux CPU d’une fréquence moins élevée plutôt que 1 CPU d’une fréquence supérieure.

Dans l’exemple ci-dessus, la connectique Back-END est de type FC 4 Gbits et 2 liens Ethernet agrégés en Front-END. C’est typiquement ce schéma sur lequel il convient de se baser pour définir l’architecture.


Partagez si ça vous plait !