Lutter contre le spam – Exchange 2003


Exchange / lundi, octobre 15th, 2007

Spams.jpgDans Exchange 2003, il existe une fonctionnalité (gratuite) permettant le rejet de courriel non sollicités en se basant sur des « Blacklists ».

Pour activer cette fonctionnalité, ouvrez votre gestionnaire Exchange et allez dans Remise des messages se trouvant dans les Paramètres globaux.

Dans l’onglet Filtrage des connexions, cliquez sur ajouter, puis renseignez les différents champs:

  • Nom affiché => description
  • Suffixe DNS du fournisseur => entrez le nom du serveur
  • L’option  »Renvoyer le code d’état » => permet de traiter les emails selon un code de retour de la part du serveur gérant la blacklist. Choisir la 1ere option afin de traiter tout les codes retour.

Liste des codes de retour

  • 127.0.0.1 – Liste rouge
  • 127.0.0.2 – Relais ouvert
  • 127.0.0.3 – Source de spam par « Dialup »
  • 127.0.0.4 – Source de spam confirmée
  • 127.0.0.5 – Smarthosts
  • 127.0.0.6 – Logiciel de spam ou site publicitaires (exemple: spamsites.org)
  • 127.0.0.7 – Listserver that automates opts users in without confirmation
  • 127.0.0.8 – Script CGI ou autre….
  • 127.0.0.9 – Serveur Proxy ouvert

Voici les différents serveurs de Blacklists:

  • sc.surbl.org
  • relays.visi.com
  • bl.spamcop.net
  • blackholes.wirehub.net
  • sbl-xbl.spamhaus.org
  • list.dsbl.org

Pour activer le filtrage, vous devez sélectionner le serveur virtuel SMTP sur lequel vous voulez appliquer la règle de filtrage. Rendez vous dans la fenêtre des Propriétés du serveur virtuel SMTP, puis cliquez sur le bouton Options avancées, qliquez dans la case à cocher Appliquer le filtre de connexion.

Redémarrer le service SMTP pour une prise en compte des changements.

Partagez si ça vous plait !

5 réponses à « Lutter contre le spam – Exchange 2003 »

  1. Bonjour,
    tout d’abord félicitations pour ce blog qui fait désormais partie de mes favoris 🙂 Je te suggère de mettre quelques images à l’occasion afin d’illustrer tes propos, ça pourrait être plus convivial.

    Je me permets de commenter car relays.ordb.org ne doit plus être utilisé. Les serveurs sont down, et depuis peu ils renvoient des faux positifs afin que ceux qui l’utilisent encore se décident à les enlever ! 🙂

    Plus d’infos sur http://it.slashdot.org/article.pl?s

  2. Bonjour,

    Merci pour votre message ! C’est toujours très encouragant !

    Pour les images, je suis d’accord, ça améliorait la convivialité du blog…

    Merci pour cette remontée d’information concernant ORDB, je m’en suis aperçu car je commençais à rencontrer quelques problèmes avec celui-ci.

Les commentaires sont fermés.